Imaginez un humain ouvert de par sa jeunesse et sa culture philosophique, isolez-le une ou deux décades dans des idées qui ne sont pas les siennes, et découvrez en lui des certitudes qui frisent la psycho-rigidité.

Imaginez ces certitudes comme autant de blocs fondamentaux et structurants, pulvérisez un des éléments principaux et vous verrez se réduire les négociations avec l'environnement.

Imaginez un monde géocentrique où notre planète est au milieu de l'univers, imaginez une vision ethnocentrique où votre groupe est le centre de l'humanité, imaginez une existence égocentrique autour d'un nombril qui dit "moi je".

ça ne vous rappelle rien ? je vous souhaite la bienvenue dans un monde où l'humain ne l'est plus...

ça ne pèse pas lourd? c'est normal, je m'aigris.