Avec de moins en moins de mots pour expliquer et de moins en moins de temps pour comprendre, on est directement confronté à sa propre performance.

Pour notre confort on a tout réduit, les mots, la distance, le temps, l'effort... Et dans les grands concepts, l'affectif aussi s'en trouve malmené. Sites de rencontre, speed-dating, ami-amant chacun-chez-soi, famille recomposée, adulescents célibertaires, pacs, mariage homo, cougars, retraités viagrés, jeunes vieux, foyers multi-partiste... j'en oublie dans les nouveaux, en plus des anciens. C'est la valse des étiquettes. Un kit-social a ouvrir après rupture.