Je suis fasciné par le fait d'ouvrir des espaces virtuels, de créer un monde par la programmation informatique, d'ajouter des fonctionnalités, d'écrire dans des disque-durs, d'occuper des offsets mémoire, de mobiliser de la bande-passante, de stocker ou de distribuer des informations. Dans la réalité, le tout s'effectue dans une débauche d'électrons souvent nucléaires, et les compteurs edf turbinent au moindre clic dans l'espace enfanté.